top of page
Affiche%202020%20sans%20texte_edited.jpg

lieux

comment venir

 • EN TRAIN •

Paris - Gare d’Austerlitz :

Ligne Paris – Limoges

Arrêt Gare de La Souterraine

 

 • EN VOITURE •

Axe Nord - Sud :

Paris - Limoges A10/A71/A20 Paris/Vierzon/Châteauroux/Limoges (sortie

la Souterraine)

 

 • EN AVION •

Aéroport de Limoges-Bellegarde

Paris-Orly/Limoges

Lyon/Limoges

carteericbrachet.png
FranceCreuse copie.png
placeholder-for-map copie.png

1

placeholder-for-map copie.png

2

placeholder-for-map copie.png

3

placeholder-for-map copie.png

4

placeholder-for-map copie.png

5

placeholder-for-map copie.png

6

placeholder-for-map copie.png

7

les lieux

• AHUN •

 

Ahun,  possédait une forteresse nommée « château du Rocher ». Sous les Mérovingiens, elle possédait un atelier monétaire. Ses maisons étaient alors construites en granite autour de son église romane construire au XIIIè siècle au dessus de la crypte. A proximité du centre bourg, une enceinte protohistorique portant aujourd'hui le nom de « Camp de César » peut laisser supposer une occupation antérieure.Il est probable qu’Ahun possédait un sanctuaire ou un mausolée à l’emplacement de l’actuelle église en témoignent des cippes. Sa crypte était certainement, à l'époque gallo-romaine, un temple païen dont les colonnes ont été réemployées.

placeholder-for-map copie.png

1

placeholder-for-map copie.png

2

Villes 1 2

• AUBUSSON•

 

La jolie ville d’Aubusson est mondialement connue comme étant la capitale de la tapisserie. Des anonymes du XVème siècle aux célèbres Braque, Le Corbusier, Lurçat, Toffoli… grâce à ces artistes, la tapisserie d’Aubusson témoigne de l’histoire. Six siècles de patience, d’humilité et de créativité ont fait de cette ville la capitale de la tapisserie de basse-lisse. 

Aubusson « la belle » est à la confluence de cinq vallées, et possède depuis les époques gauloises et romaines un patrimoine architectural insolite, témoin d’un riche passé culturel et historique.

2

• CHAMBON SUR VOUEIZE•

 

Chambon sur Voueize est une remarquable bourgade, située à l’est du Pays de Combraille en Marche, au cœur de la vallée de la Tardes. Ses très jolies maisons aux toits de tuiles brunes se blottissent autour de l’imposante abbatiale Sainte Valérie. A chaque coin de rue, le passé semble ressurgir et l’on se plait à découvrir les traces des activités d’autrefois tel que les tanneries, la chapellerie, le tribunal, la prison, l’hôpital…

Déjà connue à l’époque gallo-romaine, Chambon sur Voueize doit son développement à unmonastère fondé au IXème siècle. Vers 985, on y transporta la plus grande partie des reliques de Ste Valérie, conservées jusqu’alors à Limoges.  Ce trésor contenu par un buste reliquaire en argent suscite curiosité et humilité. C’est ainsi que la localité devînt un lieu de pèlerinage et que l’on construisit l’imposante abbatiale romane.

placeholder-for-map copie.png

3

placeholder-for-map copie.png

4

Villes 3 4

• DUN-LE-PALESTEL•

 

Au Nord-Ouest de la Creuse, à la limite du Berry, sur la route de Saint Jacques de Compostelle, Dun-le-Palestel est le chef-lieu d’un canton de dix-sept communes. Quelques kilomètres séparent ces villages touristiques dont la renommée artistique n’est plus à faire, de nombreux peintres ont posé leur chevalet sur les bords de  la Vallée de la Creuse.

L’origine de Dun-le-Palestel remonterait à l’époque gauloise. Dun (mot d’origine celtique) signifiait « hauteur » et, par extension, lieu fortifié. Vers l’an 506, les Romains, ou les Wisigoths, détruisirent la place forte « d’Idunum » et y firent 3000 prisonniers. Le nom de Palestel, qui dégénéra en « Palleteau » au cours des âges, ne fut ajouté qu’au XII siècle, après le mariage de la fille de Géraud de Dun, dernier seigneur de ce nom, avec Roger Palestel de Châteauclos. Le château, à cette époque, était entouré de fossés profonds, encore visibles derrière l’hôtel de ville.

• GLÉNIC •

 

Commune de paysans-maçons, Glénic est riche d’un patrimoine bâti où prédomine la pierre. Son église du XIIème siècle et son viaduc sur la Creuse en sont les illustrations les plus remarquables. 
Le petit patri
moine : fontaines, croix, puits, lavoirs,  habitations typiques… est abondant, le tout intégré à des paysages préservés alternant cultures, forêts, cours d’eau dans un environnement de collines particulièrement harmonieux avec, comme fil conducteur, la Creuse.