JEUdi 04 Août
LA SOUTERRAINE - 20h - Chapelle du Sauveur/ micro-folie

Suites en duo, viole de gambe & danse

 

La première danseuse de l'Opéra de Bordeaux Vanessa Feuillatte remplacera au pied levé Vincent Chaillet, souffrant.

Au cœur de la cité médiévale de La Souterraine, Valentin Tournet et Vanessa Feuillatte creusent un sillon nouveau. Un chemin commun fait de l’union de leurs deux langages. Le violiste, chef de la Chapelle Harmonique, saute d’une pièce à l’autre, parmi le répertoire baroque français (Marin Marais) ou allemand (J.S. Bach). Autour de lui, virevolte la première danseuse de l’Opéra de Bordeaux. Un spectacle réglé par la musique et la chorégraphie et complété par la magie improvisée de l’instant. Le duo est au plus près de ce que la pulsation reçue par le corps provoque : le mouvement, la poésie du corps. La danse.

 
5-VC-VT-Lopatin.jpg

Biographie
VALENTIN TOURNET 

Baignant dans un environnement musical depuis sa naissance en 1996, Valentin Tournet débute la viole de gambe à l’âge de 5 ans. Il se passionne rapidement pour cet instrument qu’il étudie d’abord aux Conservatoires d’Issy-les-Moulineaux et de Cergy-Pontoise (2001-2012), puis aux Conservatoires de Bruxelles et de Paris (2014-2018) auprès de Christophe Coin et Philippe Pierlot. Il reçoit également les conseils de Jordi Savall.

 

Sa découverte de l’orchestre à l’Opéra de Paris au sein de la Maîtrise des Hauts-de-Seine (2007-2010) fait naître sa passion pour la direction, qu’il apprend auprès de Pierre Cao. En parallèle, il rencontre Philippe Herreweghe, qui l’invite à suivre son travail au sein de ses divers ensembles.

 

En 2017, il fonde l’ensemble La Chapelle Harmonique qui réunit un chœur et un orchestre jouant sur instruments d’époque. Avec cet ensemble, il aborde les oratorios de Bach, Haendel et la musique de scène de Rameau dans un souci de retour aux textes originaux, d’interrogations esthétiques et stylistiques, tout en s’inscrivant dans notre époque.

 

Valentin Tournet et La Chapelle Harmonique ont fait leurs débuts au Festival de Beaune et à l’Opéra Royal du Château de Versailles (Les Indes galantes de Rameau, 2019), à l’Auditorium de Radio-France et au Festival de Saint-Denis (le Messie de Haendel, 2019, 2021). Ils ont également bénéficié d’une résidence au Festival d’Auvers-sur-Oise (2018-2021) et se sont engagés dans des créations chambristes pluridisciplinaires à l’Auditorium du Louvre en écho aux programmations du musée. Soucieux d’irriguer le territoire creusois où a été tourné le célèbre film d’Alain Corneau Tous les matins du monde, Valentin Tournet fonde en 2019 le Festival Musique à la source, souhaitant partir à la rencontre de nouveaux publics, apporter aux populations locales un répertoire peu présent jusqu’alors dans cette région, tout en mettant en valeur son patrimoine historique et architectural.

 

Ses enregistrements paraissent sous le label Château de Versailles Spectacles. Le premier, consacré au Magnificat et Cantates de Bach pour Noël, est paru à l’automne 2019, suivi des Indes galantes en 2021. La sortie de l’intégrale des Paladins de Rameau et des Motets de Bach est prévue en 2022, dans cette même collection.

 

« Le jeune chef et fondateur de La Chapelle Harmonique est l’une des valeurs montantes de la musique baroque en France. » Thierry Hillériteau (Le Figaro, 2019)

Programme

Hildegarde de Bingen : Cum processit factura

Romance séfarade : La rosa enflorece 

Alphonse le Sage : Cantigas de Santa Maria 77-119

Anonyme : Saltarello 

Tobias Hume : A Pavin, Harke Harke 

Diego Ortiz : La Folia, Passamezzo moderno  

Jean-Sébastien Bach : 3e suite  

M. de Sainte-Colombe : Les Pleurs 

Marin Marais : Les Voix Humaines 

Improvisations sur La Folia 

Tobias Hume : Good Againe 

Improvisation

Biographie 

vanessa feuillatte

 Première danseuse de l’Opéra de Bordeaux

 

Vanessa Feuillatte se forme à l’Institut Janine Stanlowa (Paris), à l’Ecole de danse de l’Opéra national de Paris. Engagée par le Ballet de l’Opéra National de Bordeaux en 2004, elle est nommée Soliste en 2008 et Première danseuse en déc 2011.

Elle danse les chorégraphies de Charles Jude Juliette dans Roméo et Juliette, le rôle-titre dans Giselle, Aurore dans La Belle au bois dormant, Swanie dans Coppélia, Cupidon dans Don Quichotte, Marie dans Casse-Noisette, Pas de 3 dans Le Lac des cygnes, Les Strophes (musique Dutilleux), Serenade, Who Cares ?, Stravinski Concerto Violin, Terpsichore dans Apollon et Sanguin et Les QuatreTempéraments de George Balanchine, Le Tricorne et Le Sacre du printemps de Léonide Massine, Noces de Bronislava Nijinska, Thème varié dans la Suite en blanc de Serge Lifar, Aureole de Paul Taylor, Adagietto d’Oscar Araïz, In the Middle, Somewhat Elevated de William Forsythe, Petite Mort de Jirí Kylián, Le Messie, Carmina Burana, Chopin Número Uno et Ariel/La Tempête de Mauricio Wainrot Minus 16 d’Ohad Naharin, La Vie parisienne de Kader Attou, The Concert de Jerome Robbins, Lise dans La Fille mal gardée de Frederick Ashton, La Stravaganza d’Angelin Preljocaj, Paz de la Jolla de Justin Peck, Esmeralda dans Notre-Dame de Paris de Roland Petit, Ghost d’Angelin Preljocaj, Cacti d’Alexander Ekman, rôle-titre de Cendrillon de David Bintley, In the Night de Jerome Robbins, Celestial de Garrett Smith...

Elle participe aux créations de Zatoïchi de Carlotta Ikéda, Tétris d’Anthony Egéa, Au-delà des grands espaces d’Hamid Ben Mahi, Just Before Now de Xenia Wiest, La Danse peut-elle résister ? re-création de Jean-Claude Gallotta, Bcomme... de Nicolas Le Riche..

Elle est nommée Première danseuse de l'Opéra national de Bordeaux en décembre 2011.

5- V Tournet _ Yann Rabanier_modds.jpg
WhatsApp Image 2022-08-04 at 11.12.35.jpeg